Bienvenue dans l’espace de consultation dédié à la médiation numérique.

Dans cet espace, vous pouvez apporter votre contribution à des textes proposés par des acteurs de la Médiation numérique. Ils ont pour but d'aider à l'organisation du réseau et à établir des cadres de référence et de qualité aux usagers et aux professionnels du Réseau national de la Médiation numérique. Les textes soumis à votre avis peuvent porter sur des sujets variés. Ils sont soumis à l'approbation de l'équipe de la Mission Services et Usages du Numérique de l'Agence du Numérique avant d'être proposés ici.

Consultations ouvertes : 

Création du Mouvement Repair acteurs 2.0

Rénovation de téléphones mobiles & smartphones

Pour contribuer, merci de créer votre compte
ou
connectez-vous en cliquant sur "Connexion" en haut à droite de cette fenêtre pour ouvrir l'espace "Mon Compte"
où vous pourrez accéder aux consultations et valider le récapitulatif de vos réponses.
À tout moment vous pourrez vous reporter au guide d’utilisation accessible depuis le menu de navigation ci-dessus.

Ci-dessous, vous pouvez accéder directement aux dernières contributions des internautes qui vous ont précédé :

Activité récente

Le repair acteur et la structure l'accueillant sont dans une démarche de sobriété

Pas de subventions, professionnalisation nécessaire, les repair cafés sont un mouvement émergeant et décentralisé de citoyens engagés à réduire les déchets et à vivre des temps conviviaux. Faire ensemble.

Toute logique de reconnaissance, subventionnement, professionnalisation, va fragiliser l'engagement citoyen.

Chargé aux repair acteur de connaître leur environnement local pour aiguiller vers des professionnels lorsque les usagers souhaitent un "résultat" et pas ou peu dans la démarche du faire avec du faire ensemble.

Proposé par Yvangodreau le 07/09/2016

ENJEU 0 : PAS DE CRITERE D'APPARTENANCE VENU DU HAUT POUR PERMETTRE LE DEVELOPPEMENT SOCIAL LOCAL ET LES INITIATIVES

Le fait même de constituer un réseau de repair café avec une définition précise du repair-acteur peut potentiellement tuer la dynamique des repair-cafés.

Le but des repair café est de s'implanter au niveau local, un peu comme les AMAP, et d'inventer son fonctionnement selon les acteurs, son environnement. Ce mouvement doit rester décentralisé et permettre d'être divers.

L'intérêt des repair café est de se réapproprier la réparation, de la remettre au gout du jour, non pas créer des repair café qui se ressemblent tous.

C'est ici le sentiment pour plusieurs repair cafés et lieux de co-réparation des pays de la loire ne se reconnaissant pas dans la mise en place de "critères d'appartenance" supplémentaires avec des contours exacts et le statut de professionnel de repair acteur. Nous souhaitons rester BENEVOLES

Proposé par Yvangodreau le 07/09/2016

Le Mouvement Repair Action est une démarche inclusive

Le Mouvement Repair Action entre dans la sphère des actions innovantes d'initiative citoyenne. Ceux qui organisent le Repair Café, entendent agir pour partager savoir-faire et créer des liens dans une démarche inclusive. Deux aspects du Mouvement le caractérisent. Premièrement, il s'agit de réparer ensemble les objets. Deuxièmement, il s'agit d'un événement. La rencontre occasionnée par la manifestation est ouverte et libre. Un Repair Café n'est pas une entreprise commerciale. Les professionnels des métiers de la réparation pour le réemploi sont très bien accueillis au Repair Café. On peut dire que sans leur apport en expertise, le Mouvement n'a aucune chance de perdurer. En contrepartie de leur expertise, le Mouvement permet de lever la défiance dont certains artisans peuvent faire l'objet. L'artisan professionnel se fait connaître et montre son savoir-faire pendant la manifestation. Il peut conseiller et apprendre aux visiteurs les bons gestes "pour bricoler". S'il faut faire une distinction entre Repair Acteur et Répar'Acteur, le premier fait la promotion et développe un Mouvement d’Éducation Populaire à la réparation pour le réemploi. Le Répar'Acteur ne peut pas souffrir d'être comparé au premier. L'intérêt de la consultation réside dans l'importance à lever les ambigüités et à démontrer que la Repair Action est une démarche inclusive. Le label "Repair Action" est déposé à l'INPI.

Proposé par koffihuk le 07/09/2016

Le Repair acteur peut-il être un REPAR'ACTEUR ?

REPAR’ACTEUR est une reconnaissance inventée par la Chambre de Métiers et de l'Artisanat d'Aquitaine en 2012, pour promouvoir les artisans de la réparation en tant qu'acteur de la réduction des déchets par l'acte de réparer. La reconnaissance REPAR'ACTEURS et son slogan "Je répare ... Et ça repart !" a été déposée à l'INPI sous le n°3962703.
Le Répar'acteur est un professionnel, inscrit au registre des Métiers et de l’Artisanat, qui exerce une activité de réparation de tout objet ou bien de consommation ou de production. Il est sollicité au moins une fois par an par sa Chambre de Métiers pour promouvoir son activité en proposant des démonstrations, des réductions ou parfois de la gratuité sur son offre de service auprès du grand public (semaine du développement durable, SERD …). Il bénéficie ainsi d’un kit de communication (logo, affiches, autocollant). Pour en savoir plus : www.reparacteurs-aquitaine.fr
Il peut donc être sollicité et intervenir dans un Repair'Café pour faire des démonstrations de réparation. Les Répar’Acteurs, bien qu’étant des professionnels, peuvent très bien être des Repair Acteurs.
REPAR’ACTEURS est aujourd’hui porté, en plus de l’Aquitaine, par les Régions Rhône-Alpes, Pays de la Loire, Bretagne, Centre, PACA, Midi-Pyrénées, Franche-Comté, Haute-Normandie, Limousin et les départements de la Charente-Maritime et du Lot.
La reconnaissance REPAR’ACTEUR est la 10ème des 25 propositions du secteur de l’Artisanat pour lutter contre le changement climatique.

Proposé par CMARA33 le 18/07/2016

ENJEU 6 : LE REPAIR ACTEUR EST UN CITOYEN ECO-RESPONSABLE

Le repair acteur est un citoyen soucieux de l'ECOlogie et de l'ECOnomie au sens où il participe à la durabilité des biens et contribue à limiter la pollution liée à sa production et/ ou son recyclage en tant que déchet tout comme il ménage son portefeuille ou celui du bénéficiaire de la réparation en limitant les comportements consuméristes.

Proposé par Mau le 18/07/2016

Consultations précédentes :

La première consultation portait sur la création d’un Réseau national de la Médiation Numérique s’est close le 9 octobre 2014. Vous pouvez consulter la synthèse des 764 contributions qui a été présentée lors des 2èmes Assises de la Médiation Numérique à Bordeaux le 17 octobre et visionner le discours de Mme Axelle Lemaire, à cette occasion. Dans le menu ci-dessus, vous pouvez accéder aussi aux archives intégrales de cette consultation.